Javascript est désactivé. Ce site ne fonctionne pas sans !!!
EGL-Distribution ajax-loader_D
 
Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs. Les cookies sont des données qui sont téléchargés ou stockés sur votre ordinateur ou sur tout autre appareil. En cliquant sur ”OK”, vous acceptez l’utilisation des cookies. Vous pourrez toujours les désactiver ultérieurement. Si vous supprimez ou désactivez nos cookies, vous pourriez rencontrer des interruptions ou des problèmes d’accès au site.
EN SAVOIR PLUS
OK
 
Qui est EGL-Distribution ?

Une équipe jeune et dynamique en recherche permanente des meilleurs produits pour vous.

Produits récement visités
CONTACT INFO
  • Adresse :
    21 rue Emmanuel Texer - boite 36
    97419 LA POSSESSION
  • Tel. : 02.62.703.703
  • Email : contact@egl-distribution.com

La capacité nominale d'une climatisation est la puissance de fonctionnement ou le rapport "consommation électrique / production d'énergie frigorifique" qui est le meilleur.

Généralement cette information est accompagnée de la puissance minimum et la puissance maximale développée par l'installation. Par exemple :

Capacité nominale de chauffe : 7,60 (2,10 / 9,30)

7,60 = capacité nominale

2,10 = puissance minimum

9,30 = puissance maximum

Le SCOP est le coefficient de performance saisonnier. Il définit les performances d'un appareil de climatisation en mode chaud ou d'une pompe à chaleur sur la période d'utilisation.

Pour le calculer, il faut prendre la somme d'énergie calorifique produite sur la saison en kilowatt par heure (kWh) et la diviser par la somme d'énergie consommée sur cette même période, là aussi en kWh.

De manière plus simple, il s'agit de ce que l'appareil produit sur ce qu'il vous coûte : c'est le rendement saisonnier.

Le SEER est le coefficient de performance saisonnier. Il définit les performances d'un appareil de climatisation en mode froid sur la période d'utilisation.

Pour le calculer, il faut prendre la somme d'énergie frigorifique produite sur la saison en kilowatt par heure (kWh) et la diviser par la somme d'énergie consommée sur cette même période, là aussi en kWh.

De manière plus simple, il s'agit de ce que l'appareil produit sur ce qu'il vous coûte : c'est le rendement saisonnier.

Une climatisation étant un appareil transportant les calories d'un point A à un point B, elle a besoin de brasser de l'air à l’intérieur et à l’extérieur afin d'accumuler ou de restituer ces calories.

Le débit d'air correspond donc:

- pour le groupe extérieur à la quantité d'air maximum qui sera brassé par le ventilateur

- pour l'unité intérieur  à la quantité d'air maximum qui sera brassé par le ventilateur en fonction de la vitesse choisie.

Débit d'air manuel : on règle le débit d'air pour ventiler plus et ou moins fort

Débit d'air automatique : la machine le fait automatiquement en fonction de la température ambiante

La pression acoustique est à différencier de la puissance acoustique émise par une climatisation. Exemple:

La puissance acoustique est le bruit mesuré sur l'appareil.

La pression acoustique est le bruit ressentit par l'utilisateur à une distance donnée.

IMPORTANT A SAVOIR: il est recommandé pour une chambre de ne pas prendre d'appareil émettant une pression acoustique de plus de 35dB(a) sous peine d'avoir un sommeil troublé.

Pour l'alimentation électrique de votre climatiseur plusieurs choses doivent être prises en compte:

- Le câble d'alimentation peut se trouver soit sur l'unité intérieure, soit sur l'unité extérieure, soit les deux.

- Son dimensionnement (dit "type de câble") dépend de la puissance de l’appareil mais aussi du type de courant nécessaire au fonctionnement de la climatisation ( monophasé ou triphasé).

- Cette alimentation devra être protégée par un disjoncteur d'une puissance donnée (dit "protection électrique (A)"). Il est important de respecter les règles de l'art et de mettre un disjoncteur par climatisation.

- Dans le cas où l'alimentation électrique ne se fait que d'un coté de l'appareil, un "câble commande" sera nécessaire. Ce dernier permet d'alimenter, soit le groupe extérieur soit l'unité intérieure, mais permet aussi à ces deux dernières de communiquer entre elles.

IMPORTANT: faites appel à un professionnel pour la réalisation de vos installations électriques, en plus d'avoir les connaissances nécessaires à l’exécution de ces travaux ce dernier est couvert par une assurance décennale couvrant tous risques liés à ces travaux.

La climatisation se servant d'un gaz réfrigérant (dit "gaz") pour transporter les calories d'une unité à l'autre, il vous faut pour son fonctionnement connecter ces deux derniers par 2 tubes en cuivres. Un des ces tubes fera circuler le réfrigérant à l'état gazeux (dit "tube gaz"), et l'autre fera circuler dans l'autre sens le réfrigérant à l'état liquide (dit "tube liquide").

Les diamètres de ces cubes sont à respecter à la lettre car il conditionne la stabilité du réfrigérant pendant le passage d'une unité à l'autre.

Tout n'est pas faisable: il est important de respecter la distance en mètre maximum possible entre les deux unités (dit "longueur max (m)") ainsi que la différence de hauteur maximum en mètre (dit 'dénivelé max (m)")

IMPORTANT: Le gaz circulant à des températures plus basses que l'air ambiant, il est important de bien calorifuger (isoler) ces tubes sans quoi l'humidité ambiante se condensera sur les tubes et vous risquez d'avoir des coulées d'eau sur vos murs et plafond.

 

L'option Wifi permet de pouvoir contrôler votre (vos) climatisation(s) à distance et cela grâce à votre Smart Phone.

Grâce à une application fournie par le fabricant, vous avez la possibilité de contrôler sur place comme à distance plusieurs fonctions de votre appareil. Ainsi vous pouvez par exemple activer votre unité depuis votre voiture pour retrouver un climat agréable à votre arrivée à la maison.

Il suffit juste que votre climatiseur soit connecté au réseau wifi de votre maison et le tour est joué.

Contrairement à un système fonctionnant en tout ou rien, c'est-à-dire à 100% de sa puissance à chaque enclenchement, la technologie Inverter permet de ne solliciter que 20% de la capacité du compresseur de votre climatisation si telle est la puissance nécessaire.

L'inverter améliore la fiabilité, et donc la longévité de votre climatiseur. En privilégiant la continuité du fonctionnement plutôt que la succession des phases de marche/arrêt, la technologie Inverter permet à votre climatisation d'être beaucoup plus fiable.

Un climatiseur réversible est un climatiseur capable de produire du chaud ou du froid dans votre maison.

La plupart des climatisations de nos jours sont réversibles et contrairement aux idées reçues , cela n'implique pas de surcoût significatif comme pour l'utilisation d'un chauffage puisque, pour ce faire, votre climatiseur inverse seulement le sens de circulation de gaz par le biais d'une vanne gérée électroniquement.

La climatisation telle que nous la connaissons a été inventée par Willis H. Carrier en 1902.

Willis Carrier invente le premier système de réfrigération centrifuge, doté d’un compresseur central permettant de réduire la taille de l’appareil. Il ne sera dévoilé au public qu’en 1925 quand M. Carrier va persuader la Paramount de l’installer lors de la construction de la salle de spectacle Rivoli Theater à Times Square. La légende dit que les blockbusters de l’été datent de cette époque car les new-yorkais dès lors s’installeront dans les salles de cinéma climatisées durant les chaudes journées d’été.

Contrairement aux idées reçues une climatisation ne fabrique par d'air froid mais transporte des calories (chaleur contenue dans l'air ambiant) d'un point A à un point B.

 Le fonctionnement d'un climatiseur est basé sur le changement de phase d'un fluide frigorigène :

- dans l'évaporateur (en mode FROID l'unité intérieure), le fluide capte la chaleur dans l'air et s'évapore.

- Le fluide à l'état gazeux est ensuite aspiré et comprimé par le compresseur ce qui provoque une forte élévation de température de ce dernier

- Ensuite dirigé vers le condenseur (en mode FROID l'unité extérieure), le fluide redevient liquide car il est refroidi par l'air extérieur.

 

 - A la sortie de ce dernier, le liquide passe par un détenteur ce qui relâche la pression. Cette opération provoque une forte diminution de température du fluide qui est ensuite redirigé vers l'évaporateur pour recommencer le cycle.

Ici trouvez vos réponses

Cette page est la pour répondre aux questions qui sont le plus courament posées.

EGL-ajax-loader